Assurance des copropriétés: Changements majeurs

Suite à l’adoption du projet de La loi 141, les syndicats de copropriétés québécoises feront face à des changements majeurs puisqu’elles feront face à de nouvelles obligations, tout particulièrement en matière d’assurance.

 

Parmi ces importants changements nous retrouvons entre autres: 


L’obligation des syndicats de copropriété de constituer un fonds d’auto-assurance, distinct du fonds de prévoyance ou du budget courant. L’assurance de l’immeuble devrait pourvoir aux montants de franchises et à la reconstruction totale de l’immeuble conformément aux normes, usages et règles de l’art applicables au moment de la souscription. Pour ce faire, une évaluation périodique de l’immeuble sera obligatoire.

 

L’obligation de syndicats de payer une assurance responsabilité civile pour les administrateurs ou toute personne impliquée dans les assemblées des copropriétaires. Le montant minimal du fonds d’auto-assurance et de l’assurance responsabilité sera déterminé par voie de règlement par le gouvernement.

 

Les syndicats de copropriété devront également et surtout tenir un registre décrivant en détail les améliorations privatives pour fins d’identification. Les syndicats de copropriétés établies depuis le 13 juin 2018 doivent se conformer à cette obligation depuis le 13 décembre 2018. Les autres copropriétés auront jusqu’au 13 juin 2020 pour s’y soumettre. En ce qui a trait aux copropriétés divises établies avant le 31 octobre 2017, les parties privatives seront réputées, dans l’état où elles se trouvent à cette date, et ne comporteront aucune amélioration apportée par un copropriétaire, à moins que le syndicat n’ait déjà mis à la disposition des copropriétaires une description des parties privatives conformes à cet article.Ces descriptions des parties privatives sont réalisées au cours des rapports d’évaluation pour fins d’assurances.

Registre de la copropriété prévu à l’article 1070 C.c.Q.

 

       Avec l’adoption du projet de loi 141; connaitre le coût de reconstruction au sens strict, mais également le coût de démolition éventuellement nécessaire, le déblaiement des ruines ainsi que les permis et taxes applicables et les honoraires des différents professionnels agissant dans le cadre de ladite reconstruction de votre immeuble de copropriétés sera indispensable pour vous assurer une tranquillité d’esprit et ainsi vous assurer que votre copropriété est en conformité avec la loi et adéquatement protégée contre les sinistres. Contactez-nous, il nous fera plaisir de vous guider dans vos démarches.

 



Retour à la liste des nouvelles