Assurance

Selon l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec, la valeur assurable est la valeur d’un bien en regard de la perte assurable de ce dernier.

VALEUR D’ASSURANCE

Cette valeur s’appuie souvent sur le coût de reproduction ou de remplacement du bien assuré tel que défini dans la police d’assurance-incendie de l’entreprise ou de l’individu. Ainsi, afin de se munir d’une couverture adéquate, il est bien important que l’évaluateur prenne en considération la police d’assurance et qu’il distingue le coût de reproduction du coût de remplacement.

Le coût de remplacement est le coût de substitution nécessaire pour construire, aux prix d’aujourd’hui, un bâtiment d’une utilité équivalente à celui évalué et ce, en se servant des matériaux équivalents et modernes, selon les normes, concepts et modes d’aménagement courants.

À l’égard du coût de reproduction, ce dernier indique le coût de remplacement d’un bâtiment par un autre identique. Il comprend les frais encourus pour la construction d’une nouvelle propriété qui est l’exacte réplique de l’autre, en se basant sur les prix courants et en utilisant les mêmes matériaux ou des matériaux à peu près semblables.

Au fil des ans, nous avons constaté à maintes reprises que les couvertures ou montants assurés étaient dans des cas insuffisants et dans d’autres cas bien au-delà de leurs coûts réels. En cas de sinistre, le fait d’être sous-assuré peut entraîner des pertes importantes pour le propriétaire et par opposition, il est bien contrariant de payer une surprime pour être dans certains cas, surassuré. Ainsi, il est impératif d’être couvert pour un montant juste et suffisant en fonction de la clause de coassurance de notre contrat de protection d’assurance.

Nos coûts de remplacement ou de reproduction sont établis à partir de répertoires de coûts reconnus par les assureurs. Nous nous différencions également par le fait qu’à chaque occasion, nous confirmons les coûts des répertoires avec des enquêtes faites directement auprès des entrepreneurs en construction du marché de la région de Montréal.

En outre, les frais d’évaluation à cette fin, s’avèrent un investissement minime par rapport aux conséquences d'une mauvaise couverture.


Retour vers les services